Qui sommes-nous

Historique de la section local 262

L’Alliance Internationale des employés de scène, de théâtre, techniciens de l’image, artistes et métiers connexes, section locale 262 a vu le jour en 1912 à Montréal.

Nous étions à l’époque un syndicat regroupant essentiellement les projectionnistes de cinéma, que l’ont appelait aussi à l’époque « opérateurs de machines à vue animées ». En 1994 nous avons décidé de passer à l’offensive et de procéder à d’importantes campagnes d’organisations syndicales auprès des employés d’accueil de cinéma. Des employé(e)s à l’accueil des cinémas Cineplex Odéon se sont alors joints à nous et nous avons alors put obtenir une première convention collective pour 200 nouveaux membres.

En 1999 des employé(e)s de bureau se joignent à notre syndicat pour la première fois de notre histoire. En effet les salariés de l’APVQ (Association des Professionnels en vidéo du Québec) ont choisi l’Alliance Internationale afin de les représenter et ainsi négocier une première convention collective. La fusion entre l’APVQ et le STCVQ qui devait mener à la création de l’AQTIS a cependant eut raison de cette unité, notre unité étant englobée dans l’unité plus nombreuse des employés de bureau du STCVQ et déjà syndiqué depuis des années avec un autre syndicat. Notre syndicat a continué sur cette lancée et entre 2002 et 2007 la section locale 262 a représenté et tenté d’organiser certains métiers reliés à l’industrie des tournages et postproduction cinéma. La création en 2005 d’une section locale entièrement dévouée à cette juridiction, la section locale 514 a cependant mis fin à cette aventure mais nous avons tout de même grandement contribué à amené ces travailleurs et travailleuses à ce tournée vers IATSE au Québec. En 2008 la section locale 262 obtenait via une entente avec la section locale 523, la représentation pour le personnel d’accueil de la région de Québec. La juridiction allait ensuite nous être officiellement octroyée par l’Internationale en 2010. De ce coup la section locale représentait maintenant des salariés à Montréal et 200 nouveaux membres de Québec. En 2011 l’arrivée en force de la technologie digitale signait la fin du métier de projectionnistes syndiqués au Québec à quelques exceptions près. À la section locale 262 seuls les membres projectionnistes de chez IMAX demeurent. Ce fût la fin d’une époque. En 2012 la section locale célébrait ces 100 ans d’existence, ce qui en fait l’une des plus vieilles sections locales au Québec, tout syndicat confondus et la 2e de l’IATSE au Québec après la section locale 56. Autre fait notable, en 2014 on célèbre 20 ans de syndicalisation du personnel d’accueil en cinéma, phénomène assez unique en Amérique du Nord.

Les années 2010 ont ensuite la section locale se diversifier en faisant ces premiers pas dans le secteur théâtre avec l’arrivée des employés du Centre Pierre-Péladeau et au niveau du divertissement plus générale avec la venue des employés de la Boutique des Canadiens de Montréal. La syndicalisation dans les cinémas s’est aussi poursuivie avec l’organisation de plusieurs unités chez Cineplex ajoutant 300 nouveaux membres depuis 2012. La section locale représente maintenant la majorité des employés travaillant chez Cineplex au Québec et plus de 850 membres à l’accueil au Québec.

Cela confirme notre présence de plus en plus accrue dans l’industrie de la culture et du divertissement et notre volonté de diversifier notre présence dans l’industrie des arts et de la culture au Québec.

Nous avons obtenu les meilleures conditions de travail dans l’industrie au niveau de l’exploitation des salles de cinémas et nous poursuivons notre croissance afin d’améliorer les conditions de travail des salariés à emplois précaires et temps partiel, peu importe ou ils travaillent dans les industries culturelles au Québec.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :