Communiqué de presse : Pour diffusion immédiate

13 février, 2018

Plus de 4 ans et toujours en attente d’une décision salariale pour les employés des cinémas Ste-Foy et Cineplex Laval!

Montréal, le jeudi 8 février 2018 – Le 15 janvier dernier, le jugement de la Cour Supérieure du Québec confirmant l’établissant d’une première convention collective au cinéma Ste-Foy (100 employés) était rendu. Ce jugement faisait suite au pourvoi en contrôle judiciaire  de Cineplex à l’encontre de la décision de l’arbitre Me Lefebvre, qui avait rendu sentence pour une 1ere convention collective au cinéma St-Foy le 23 janvier 2017. La Cour supérieure confirme donc la mise en place d’une 1ere convention collective, mais pas en ce qui a trait aux salaires. Les salariés devront encore une fois de plus, attendre car, selon le jugement rendu par l’honorable Marc St-Pierre, tout ce qui touche aux salaires doit être retourné devant l’arbitre Me Bernard Lefebvre

Cette décision confirme des gains importants pour les salariés, mais ceux-ci attendent toujours une décision quant à leur grille salariale et ce, depuis qu’ils se sont syndiqués le 3 décembre 2013. L’arbitre avait notamment décrété dans sa sentence initiale un taux horaire de 13.70$ pour les salariés ayant plus de 10 ans d’ancienneté. Or, Cineplex a décidé dans un premier temps de refuser d’appliquer la décision rendue, puis d’en demander le sursis et l’annulation.

Le 23 mars 2017, le syndicat prenait connaissance du jugement de l’honorable juge Silvana Conte, de la Cour Supérieure du Québec, qui accordait ainsi un sursis à Cineplex Divertissement dans le présent dossier. Ensuite, les audiences en Cour Supérieure n’eurent lieu que le 30 novembre et 1 décembre 2017. C’est donc dire qu’en raison du sursis, les salariés ne purent bénéficier d’une convention collective entre le 23 mars 2017 et le 15 janvier 2018.

Finalement, en raison du jugement rendu le 15 janvier 2018, l’arbitre Lefebvre devra statuer à nouveau sur les échelles salariales. Il appert que le renvoi devant Me Lefebvre ne pourra débuter que le 9 avril et pourrait se poursuivre par la suite.

Cineplex préfère prolonger les délais encore une fois et maintenir des taux de salaire allant en grande majorité du salaire minimum (11.25$) à 11.76$ de l’heure pour  5 années et plus de service. De plus, Cineplex paie des salaires beaucoup moins élevé que les salaires payés au cinéma Le Clap, un établissement beaucoup plus petit que le cinéma Ste-Foy! À noter que les employés du cinéma Cineplex Laval (120 employés) sont dans la même situation et ce depuis le 7 janvier 2014!

Le syndicat dénonce donc avec vigueur la stratégie de Cineplex de continuellement reporter l’octroi de salaires viables en créant des délais légaux indus et entend exercer tous les recours légaux afin d’obtenir des salaires décents pour les employés du Cinéma Ste-Foy qui luttent depuis plus de 4 ans afin d’améliorer leurs conditions de travail.

Nous ajoutons que la situation vécue par les salariés depuis 2013 est d’autant plus alarmante dans un contexte où de nombreuses associations militent pour un salaire minimum à 15$. La campagne menée pour un salaire viable prend tout son sens à la lumière de l’injustice vécue par les salariés de Cineplex.

L’Alliance Internationale des employés de scène, théâtre, techniciens de l’image, artistes et métiers connexes (AIEST\IATSE) représente plus de 800 employés à l’accueil en théâtre, cinéma et divertissement au Québec.

-30-

Source : AIEST\IATSE section locale 262

Informations :          Sylvain Bisaillon, Président, AIEST local 262,

Cellulaire : (514) 814-0750

s.bisaillon@iatselocal262.com

Publicités

TAT : Autre décision en notre faveur au cinéma Banque Scotia – Montréal

8 janvier, 2018

La Tribunal Administratif du Travail (TAT) a rendu une décision sans équivoque aujourd’hui par l’entremise du juge administratif Yves Lemieux concernant les agissements qui allaient à l’encontre du Code du Travail de la part de l’Employeur (Cineplex) au cinéma Banque Scotia – Montréal.

Dans sa décision, Me Lemieux conclue, suite à plusieurs mémos provenant de l’employeur ainsi que diverses rencontres avec les salarié(e)s, que :

« Le Tribunal conclut que l’Employeur tente d’influencer les salariés afin qu’ils n’adhèrent pas au Syndicat. Ce faisant, il enfreint l’article 12 du Code en transmettant le premier et le second mémo. Il y a donc lieu d’intervenir pour restreindre le droit de l’Employeur à communiquer avec les salariés au sujet de la campagne de recrutement. »

Vous pouvez lire sa décision dans son entier en cliquant ici .


Nouvelle Convention Collective – Cinéma Beaubien

5 janvier, 2018

La nouvelle convention collective du cinéma Beaubien est maintenant disponible dans la section « contrats de travail ». Le contrat est d’une durée de trois ans est prévoit des augmentations  allant jusqu’à 8,6%.

Félicitation à l’équipe de négociation et aux membres!

 


VOTE DE GRÈVE – CINÉMA BROSSARD

31 juillet, 2017

Après le cinéma Beauport, les membres du cinéma Brossard ont voté pour débuté des moyens de pression. De plus, les membres en assemblée ont voté à la hauteur de 97,4% pour un mandat de grève illimité qui sera utilisé à un moment jugé opportun. Les négociations avec l’employeur semblent être dans une impasse et ce, plus de 8 mois après l’expiration des différents contrats de travail.

La section locale 262 de l’IATSE représente la majorité des travailleurs d’accueil chez Cineplex Divertissement au Québec.

Pour plus d’information, veuillez nous rejoindre par courriel : admin@iatselocal262.com


Communiqué de Presse : 3 ans et toujours pas de convention collective chez Cineplex à Laval!

4 avril, 2017

MONTRÉAL, le 29 mars 2017 /CNW Telbec/ – Le 23 mars dernier, la section locale 262 de l’Alliance Internationale des employés de scène, théâtre et cinéma (AIEST\IATSE) prenait connaissance du jugement de l’honorable juge Silvana Conte, de la Cour Supérieure du Québec, qui accorde un sursis à Cineplex Divertissement dans le dossier de négociation de 1ere convention collective du cinéma Colossus à Laval(120 employés). Cineplex demandait de sursoir à la décision de l’arbitre Me Bernard Lefebvre qui avait rendu une sentence pour la 1ere convention collective au cinéma Colossus le 23 janvier dernier.

Cette sentence comportait des gains importants pour les salariés, qui attendent toujours une 1ere convention depuis qu’ils se sont syndiqués le 7 janvier 2014. Notamment, l’arbitre avait décrété un taux horaire de 13.70$ pour les salariés ayant plus de 10 ans d’ancienneté. Or, Cineplex a décidé dans un premier temps de ne pas respecter la décision rendue, d’en demander le sursis et l’annulation de la décision. Cineplex préfère prolonger les délais encore une fois et maintenir des taux de salaire allant en grande majorité du salaire minimum (10.75$) à 11.00$ de l’heure pour  5 années et plus de service.

Le syndicat dénonce donc avec vigueur les positions de Cineplex et entends exercer tous les recours légaux afin d’obtenir des salaires décents pour les employés du Cinéma Colossus Laval qui luttent depuis plus de 3 ans afin d’améliorer leurs conditions de travail.

L’Alliance Internationale des employés de scène, théâtre et cinéma (AIEST\IATSE) représente plus de 800 employés à l’accueil en théâtre et cinéma au Québec.

 

SOURCE Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST/IATSE)

Renseignements : Informations : Sylvain Bisaillon, Président, AIEST local 262, Cellulaire : (514) 814-0750, s.bisaillon@iatselocal262.com


Communiqué de Presse : 3 ans et toujours pas de convention collective chez Cineplex à Ste-Foy!

4 avril, 2017

MONTRÉAL, le 29 mars 2017 /CNW Telbec/ – Le 23 mars dernier, la section locale 262 de l’Alliance Internationale des employés de scène, théâtre et cinéma (AIEST\IATSE) prenait connaissance du jugement de l’honorable juge Silvana Conte, de la Cour Supérieure du Québec, qui accorde un sursis à Cineplex Divertissement dans le dossier de négociation de 1ere convention collective du cinéma Ste-Foy (120 employés). Cineplex demandait de sursoir à la décision de l’arbitre Me Bernard Lefebvre qui avait rendu une sentence pour la 1ere convention collective au cinéma Ste-Foy le 23 janvier dernier.

Cette sentence comportait des gains importants pour les salariés, qui attendent toujours une 1ere convention depuis qu’ils se sont syndiqués le 3 décembre 2013. Notamment, l’arbitre avait décrété un taux horaire de 13.70$ pour les salariés ayant plus de 10 ans d’ancienneté. Or, Cineplex a décidé dans un premier temps de ne pas respecter la décision rendue, d’en demander le sursis et l’annulation de la décision. Cineplex préfère prolonger les délais encore une fois et maintenir des taux de salaire allant en grande majorité du salaire minimum (10.75$) à 11.00$ de l’heure pour  5 années et plus de service. De plus, Cineplex paie des salaires beaucoup moins élevé que les salaires payés au cinéma Le Clap, un établissement beaucoup plus petit que le cinéma Ste-Foy!

Le syndicat dénonce donc avec vigueur les positions de Cineplex et entend exercer tous les recours légaux afin d’obtenir des salaires décents pour les employés du Cinéma Ste-Foy qui luttent depuis plus de 3 ans afin d’améliorer leurs conditions de travail.

L’Alliance Internationale des employés de scène, théâtre et cinéma (AIEST\IATSE) représente plus de 800 employés à l’accueil en théâtre et cinéma au Québec.

 

SOURCE Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST/IATSE)

Renseignements : Source : AIEST\IATSE section locale 262; Informations : Sylvain Bisaillon, Président, AIEST local 262, Cellulaire : (514) 814-0750, s.bisaillon@iatselocal262.com


Nouveaux contrats disponibles!

28 décembre, 2016

Vous trouverez dans la section « Contrats » de nouvelles conventions collectives pour les employeurs suivants :

  • ITT personnel inc. (Tricolore sport)
  • Centre Pierre-Péladeau (UQAM)