Communiqué de presse : Grève étudiante

Pour diffusion immédiate

Manifestations étudiantes du 7 mars / brutalité policière

Montréal, le jeudi 8 mars 2012 – La section locale 262 de l’AIEST\IATSE tient à dénoncer avec vigueur la force abusive et la répression policière violente utilisée hier contre les manifestants étudiants, autant sur la rue Sherbrooke qu’au parc Émilie-Gamelin. La police a fait un usage injustifié de la force, blessant des manifestants pacifiques, dont un gravement à un œil. Le SVPM semble avoir le réflexe rapide à déclarer certaines manifestations comme attroupement illégal et ainsi déclencher l’entrée en scène du groupe d’intervention. L’utilisation des grenades lacrymogènes, des grenades sonores et du poivre de cayenne dans le contexte de la manifestation d’hier ne vise qu’à intimider les manifestants et restreindre le droit de manifestation. Notre organisation soutien que la rue appartient au peuple et que ce droit est inaliénable.  Nous incitons nos membres et les citoyens du Québec à manifester leur désaccord devant de tels agissements par le SPVM et encourageons les étudiants et étudiantes du Québec à poursuivre leurs luttes contre la hausse des frais de scolarité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :